Réservez votre escapade en France dès maintenant

La pandémie a changé quelque peu nos habitudes au bénéfice de l’Europe et s’un séjour à Naples du 6 au 13 novembre 2021. Nous partons avec des amis qui venaient à Naples pour la 3ème fois après 2 courts séjours l’été. Nous ne connaissions pas cette ville et sa région; à part des idées préconçues de ville pas très propre et d’une mafia napolitaine.

Premiers pas Napolitains

Surprise à l’arrivée après 2 heures de vol de Paris, nous survolons la ville à basse altitude, négocions le prix du taxi, toujours, et traversons la ville jusqu’à l’hôtel situé devant le port des voyageurs.

Devant nous et pendant toute la semaine, il y avait 3 paquebots et 4 car-ferries en rotation chaque jour. Impressionnant pour un mois de novembre.

Au fil de la semaine, nous allons découvrir une agglomération immense, 4,5 millions d’habitants, dynamique, vivante et embouteillée, avec des quartiers fort différents, des immeubles anciens de grande taille, certains majestueux et d’autres nécessitant un bon ravalement.

Le premier soir, nous dinons dans un vieux quartier, via dei Tribunalie, au « I Geromini ». Nous allons découvrir toute la semaine, des restaurants décorés, un service chaleureux pour un prix abordable, y compris le spritz et le vin. Au retour, la ville était noire de monde. Les napolitains étaient de sortie, beaucoup de jeunes qui discutaient dans les rues, calmement en buvant et ce, sur les kilomètres.

Le lendemain, départ à 8h00 en taxi négocié pour Pompéi : impressionnant, grandiose. Il faisait beau et la foule n’était pas encore arrivée.

Départ vers 11h00 par le train pour Serrento, station balnéaire à l’extrémité sud de la baie de Naples, déjeuné, retour en train et traversée de la ville de la gare jusqu’à l’hôtel. Nouvelle découverte. Nous faisions 10 à 15 km par jour à pied.

Le lundi, les catacombes di San Gennaro et le musée archéologique nationale. Découverte des petites rues encombrées avec le linge aux fenêtres, les scooteurs et les voitures klaxonnant, les églises à tous les coins de rues et la cathédrale Nuovo.

Diner à ½ heure à pied par le bord de mer à l’est de la baie. Ce sont les beaux quartiers pour leurs commerces et leurs logements. Les immeubles du front de mer sont des palaces imposants.

Le mardi, on grimpe par l’un des funiculaires sur une colline pour découvrir un point de vue sur 360° du castel Sant’ Elmo : grandiose. Déjeuné à la trattoria San Ferdinando, excellente adresse. L’après-midi, shopping puis diner à l’hôtel.

Le mercredi, départ pour Capri en vedette rapide. Le centre de l’île montagneuse est accessible en funiculaire et mini-bus. Très jolie avec le soleil toujours présent : l’architecture, les commerces de luxe, les villas et hôtels… Très beaux paysages. Retour et diner au 28 Posti Bistrot con Gusto Napoli, excellant.

Le lendemain, une autre île, Proceda à l’extrémité Est de la baie, célèbre pour ses maisons colorés et son village de pécheurs, le petit port de Chiaiolella. Retour sur Naples et shopping. Le prêt à porter italien est fort renommé et moins cher qu’en France.

Le vendredi, visite de San Lorenzo Maggiore et Naples souterraine.

Retour de Naples

Nous rentrons enchanté par la découverte de Naples, de sa région et de ses habitants. Nous avons bénéficié d’une température clémente (18-25°) facilitant les promenades. Une telle découverte l’été est pénible car il fait trop chaud. Pour ceux qui ne connaissent pas, il ne faut pas hésiter et les avis sont assez convergeant.

Si vous souhaitez, vous aussi, découvrir Naples, contactez-nous !

Merci à Dominique et Fabienne de ce retour d’expérience

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *