Réservez votre escapade en France dès maintenant

L’Inde, un pays bien lointain (pas plus que les Caraïbes, mais bon) , vous n’y mettrez jamais les pieds ; ça c’est sur .

Et pourquoi donc ?

Ben, parce que l’Inde, c’est « crado », ils font leurs besoins dans la rue, s’entassent dans des bidonvilles, et se lavent dans les rivières, même celle qui est sacré à leurs yeux, le Gange, vous l’avez vu à la télé.

Et puis, c’est connu, si vous allez là-bas, c’est tourista garantie, et puis comme ils sont végétariens, c’est peut-être bon pour la planète, mais votre estomac crie famine. Et de toute façon, tout est épicé, et là, votre estomac, il supporte pas.

Ou encore, vos amis y sont allés et ils vous ont dit qu’ils roulent comme des « malades », pas de code de la route, ils prennent même les routes à l’envers.

Bon, de toute façon, comme tout le monde parle anglais, c’est pas ton truc, même que le guide francophone, il parle pas français, vos amis en ont fait l’expérience.

Alors, vous, qui avez besoin d’espace, c’est sûr, comme ça grouille, hors de question, c’est pas pour vous :

Dans une autre vie, peut-être, ouais, parce qu’en plus, ils ont des croyances un peu bizarres…

Allez, admettez-le, c’est pas forcément vos pensées, mais vous les avez entendus ces réflexions.

Mais alors l’Inde, c’est quoi ?

L’Inde ce n’est pas UNE destination mais de nombreuses destinations, au même titre que la France est riche et variée, que chaque région mérite qu’on s’y attarde, prennent le temps, l’Inde c’est 6 fois la France. Alors il est vrai qu’avec 1,37 Milliard d’habitants, c’est donc une densité 3 fois supérieure à la France, et donc oui, il y a des endroits ou ça « grouille ».

Mais il existe aussi des endroits plus calmes, plus sereins :

Mais où est-ce ? Au Kerala…

Le Kerala, jamais entendu parlé, nous le concevons, demandez à un indien de placer le pays basque sur une carte de la France, pas certain qu’il y parvienne, alors le Kerala sur la carte de l’Inde ? Et bien justement, cet état se situe en bas à gauche de la côte ouest indienne ( L’Inde compte 29 etats, normal que l’on ne puisse tous les connaître, connaissez-vous toutes les régions françaises ? )

Mais alors, quoi de particulier au Kerala ?

Backwaters

Situé à l’extrême pointe du sous-continent indien, il est caractérisé par son climat tropical, des plages , des cocotiers, des plantations de café, d’épices, de thé et bien d’autres sur ces collines, il est également le territoire d’une faune et flore sauvage, les Westerns Ghats classé au Patrimoine Naturel de l’Unesco en Juillet 2012.

Plants de Cardamome

Région de Munnar

Mais alors, nous sommes loin des clichés « Palais de Maharadjas ». Oui, la richesse de l’Inde, c’est cela aussi, des plages, autre que celles de Goa.

Plage de Neeleshwaram

Savez-vous également que le Kerala est un des états les plus riches de l’Inde, avec plus de 34 Millions d’habitants, il y a de nombreux acquis sociaux, une bonne qualité de vie, un taux d’alphabétisation très élevé, un accès aux soins médicaux comparable à de nombreux pays occidentaux : le Kerala est un exemple dans le cadre de la crise sanitaire du Covid, la Ministre de la Santé de l’Etat du Kerala, Madame K.K. Shailaja a été cité en exemple.

Ici, au Kerala, tout est différent de ce que vous imaginez, quand on vous dit « Voyage en Inde » :

  • Les hébergements, des chambres d’hôtes au 5 Etoiles, le Kerala offre une large et abondante palette, à des prix raisonnables. Notre préférence va aux chambres d’hôte pour le plaisir du partage avec des hôtes charmants, qui font cela plus par passion que par nécessité financière, les chambres d’hôtes sont d’un très très bon niveau, c’est assurément à explorer pour l’Expérience.
  • Justement parlons-en des Keralais et surtout des Keralaises, des gens absolument charmants, très accueillants, les femmes sont très présentes dans toutes les activités ( la présence masculine est omniprésente dans le nord de l’Inde ). Vous rencontrerez autant d’hommes que de femmes, toujours aux regards bienveillants, avides de partager un moment, un sourire, les relations sont aisées avec des gens éduqués, paisibles et très respectueux.

Je voudrais ici vous faire part d’une petite anecdote :

Il y a quelques semaines, jamais, oh, grand jamais, une chose pareille m’est arrivée de ma vie, un stop café dans un petit troquet en bord de route ou on ne s’arrête jamais, un coup de téléphone…. J’en oublie mon sac, avec mon passeport, mes Euro, mes cartes – à 3 jours de prendre mon avion – ( Oui j’ai voyagé en Janvier 2021 )- ce n’est pas moi qui règle l’addition, je suis toujours au téléphone…. Je monte en voiture, suis toujours au téléphone, et 1h après, au prochain stop, pour déjeuner…. « Mon Dieu, mon sac »… Certaine de l’avoir laissée sur la chaise, retour, entre temps quelques coups de téléphone… 30 minutes s’écoule, avant d’apprendre que oui, ils ont bien mon sac, arrivée à destination, rien n’avait bougé : tout y était. INCROYABLE. Ils ne comprenaient même pas ma panique.

  • Les repas sont des moments de véritables convivialité pour les Keralais, ici on mange de tout, du boeuf (Oui, au pays de la vache sacrée) : ma préférence va au Beef Cutlet

  • Mais vous y trouverez également du Canard, du porc, un choix de poissons, la variété est à l’honneur, épices ou pas, et non, tous les indiens ne sont pas végétariens. Vous y trouverez votre bonheur gastronomique. Ici on mange avec tous les sens, les saveurs, les odeurs, les sons et le toucher, tout autant que le visuel sont à l’honneur. Les efforts pour éviter le plastique sont présents.

Nous avons évoqué la NATURE, omniprésente, ici, tout est verdoyance, le nom KERALA, signifie « Terre des Cocotiers », ils sont présents surtout dans les plaines, dans les backwaters, la Venise Verte, un dédale de canaux que l’on aspire à vivre, à découvrir. Malheureusement victime de son succès, l’industrie touristique du « House-Boat » a totalement banalisé l’Expérience, nous vous invitons à lire : “la-verite-des-backwaters-au-kerala”

Mais alors, à part la nature et sa gastronomie, rien de culturel ? Pas de site archéologique ?

Il est vrai que le Kerala ne peut s’enorgueillir d’une richesse de « Palais », de « Demeures Princières », de « musées » à profusion, mais nous n’avons pas dit qu’il n’en existe pas, il y a une histoire : Vasco de Gama a découvert le Kerala…

C’est un état ou il fait « Bon Vivre », où profiter du temps présent, de la nature, s’immerger, se ressourcer, c’est d’ailleurs tout le principe des « Cures Ayurvédiques ». Le Kerala est le berceau de l’Ayurvéda, Médecine reconnue pour l’OMS, les températures sont clémentes toute l’année, les périodes de pluie sont comme des symphonies ou la nature nous improvise ses gammes, sachez par ailleurs, que les meilleurs résultats médicaux en ayurvéda sont obtenus en période des pluies de moussons.

Donc qui dit Ayurvéda, dit Kerala, mais pas plage ….

Le prochain épisode vous expliquera pourquoi Ayurvéda ne rime pas avec Plage….

 

Un commentaire sur “Le Kerala, on y va ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *